Formation

Valais: des étudiants en soins infirmiers appelés en renfort contre le Covid-19

Septante étudiants francophones et vingt germanophones déjà actifs dans les hôpitaux, EMS, CMS et cliniques valaisans vont prolonger leur période de stage pour renforcer le système de santé valaisan.

La Haute école de santé de la HES-SO Valais-Wallis a en effet accepté une requête du Service de la santé publique du canton du Valais qui cherchait du renfort pour faire face à l’évolution préoccupante de l’épidémie de Covid-19 et de ses conséquences sur le système sanitaire.

Ils avaient déjà été engagés au printemps


Les étudiants de 3e année de bachelor en soins infirmiers, actuellement en stage pratique pour huit semaines dans les milieux professionnels, voient ainsi leur stage prolongé de deux semaines dès ce lundi. «Pendant leur stage, ces jeunes sont accompagnés dans leur travail par des praticiennes et praticiens formateurs et suivent un processus réflexif destiné à réinvestir dans la pratique les enseignements, acquérir de l’expérience et enrichir leurs compétences professionnelles», explique la directrice Anne Jacquier-Delaloye.

Lors de la première vague de Coronavirus en mars dernier, des étudiants de la Haute école de santé avaient déjà, de manière volontaire, participé à l’effort collectif de renfort. «La formation bachelor en soins infirmiers dure trois ans, avec des stages chaque année, totalisant ainsi une année de pratique. Ce sont ainsi les plus expérimentés qui sont en renfort.»

La Haute école de santé fera un point de la situation, conjointement avec le Service de la santé, dans une dizaine de jours, en fonction de l’évolution de la situation.

(Source : lenouvelliste)

Catégories