Formation

Un master innovant pour étudier l'innovation à Neuchâtel

Avec son économie tournée vers les savoirs de haute précision et habituée à la concurrence internationale, Neuchâtel offre un cadre hors du commun pour l’étude de l’innovation. Or l’interconnexion des moyens de production et des consommateurs, de même que la place grandissante prise par les systèmes informatiques dans la production de biens et services, commencent à peine à transformer nos sociétés. Cette situation, souvent décrite par le concept d’Industrie 4.0, entraîne la nécessité de mieux comprendre le contexte juridique, économique et social dans lequel l’innovation peut s’inscrire.

Qu’est-ce qui fait qu’un environnement est propice à l’innovation ? Quels sont les rôles de l’Etat et de l’individu ? Quelles sont les conditions juridiques propres à assurer la créativité ? Comment faut-il gérer la R&D pour qu’une innovation pénètre le marché ? Les consommateurs sont-ils prêts à accepter n’importe quelle nouveauté ? Quels sont les grands défis pour une transition écologique et durable ? Ces questions seront au cœur de ce master interdisciplinaire, dont l’objectif sera d’enseigner les outils et théories de base en R&D et en innovation pour une meilleure compréhension des enjeux contemporains.

Le cursus prévoit une mise à niveau et un tronc commun, puis il se déclinera en trois orientations : management de la R&D, droit de l’innovation, innovation et société. Les compétences qui seront acquises par les étudiants et étudiantes sont recherchées par les entreprises qui ont fait de l’innovation le cœur de leur modèle d’affaires ou qui sont confrontées à de nouvelles formes de concurrence innovante. Le master offrira en outre des débouchés dans les administrations publiques cantonales ou fédérales ainsi que dans le secteur parapublic, par exemple les incubateurs d’entreprises. L’orientation en droit permettra de se diriger vers le conseil juridique. Les orientations en sciences sociales et en sciences économiques offriront des débouchés professionnels en tant que porteurs, accompagnateurs ou facilitateurs de projets d’innovation (project management, innovation management, consulting indépendant).

Un projet calibré pour Microcity

Avec son nouveau master, l’UniNE apportera ses compétences en droit, en sciences économiques et en sciences sociales au bénéfice du pôle cantonal d’innovation Microcity. Elle s’inscrira dans la complémentarité avec les autres centres de formation supérieure et instituts de recherche présents sur la place de Neuchâtel (HE-Arc, EPFL, CSEM, FSRM, etc.) qui sont dédiés à l’innovation essentiellement sous ses aspects technologiques. Au niveau suisse également, il n’existe pas d’autre formation universitaire dédiée à l’étude de l’innovation qui mette l’accent sur les sciences humaines et sociales dans leurs diverses composantes incluant également le droit et l’économie.

La création de ce cursus est une conséquence de la renommée grandissante du Pôle de propriété intellectuelle et de l'innovation [PI]2. Qualifié de domaine en émergence dans le Plan d’intentions 2013-2016, ce centre de compétences a su trouver les créneaux pour se développer. La visée stratégique de proposer un master sous sa responsabilité avait en outre été appuyée par les autorités cantonales dans le mandat d’objectifs confié à l’UniNE.

Catégories