Formation

La HES-SO remet son 1er Prix à l’Innovation à deux étudiantes Master

Hind Chammas, étudiante Master of Arts HES-SO en Design, et Meili Gernet, étudiante Master of Science HES-SO en Integrated Innovation for Product and Business Development – Innokick, sont les deux lauréates du 1er Prix à l’Innovation de la HES-SO Haute école spécialisée de Suisse occidentale. Il a été remis mardi 17 janvier 2017 à la Haute Ecole de Musique de Lausanne – HEMU, à l’occasion d’une cérémonie réunissant 150 personnes des mondes économique et académique.
«Parlez-vous MEG?», de Hind Chammas, propose de découvrir le Musée d’ethnographie de Genève sous un angle ludique via un jeu de piste recourant à la réalité augmentée. Le projet favorise la participation et l’intégration de minorités sociales et des migrants à la vie culturelle, tout en encourageant l’apprentissage de la langue. «Toujours là», de Meili Gernet, est un service de livraison de colis entre particuliers qui utilise les Transports publics lausannois. Les lauréates remportent respectivement CHF 20'000 et CHF 15'000 pour réaliser leur projet.
Le Prix à l’Innovation a été lancé en mai 2016 par le Rectorat de la HES-SO en collaboration avec REHSO, l’association faîtière des étudiants de la HES-SO. Il s’adresse aux étudiantes et étudiants Master des six domaines de la HES-SO et encourage les collaborations interdisciplinaires.
Douze projets ont été déposés au total. Six ont été retenus lors d’une première sélection et défendus devant un jury composé de spécialistes de l’innovation et de l’entrepreneuriat. Les experts se sont notamment basé sur les critères d’interdisciplinarité; d’impact social, économique ou artistique; de pertinence de la mise en oeuvre, pour désigner les deux gagnants.
Les deux lauréates ainsi que les quatre autres nominés ont présenté leur projet devant un parterre d’invités lors de la remise des prix, co-organisée avec Rezonance à l’HEMU. Luciana Vaccaro, rectrice HES-SO, et Patrick Furrer, vice-recteur Recherche et Innovation, ont salué l’énergie créative, la diversité et la passion jeunes entrepreneurs, qui ont tous travaillé avec une équipe interdisciplinaire. Sofia de Meyer, fondatrice d'Opaline, a apporté son point de vue d’entrepreneure en conclusion de la cérémonie. Les deux lauréates ont reçu un trophée créé pour l’occasion par Carolien Niebling, assistante à l’ecal – Ecole cantonale d’art de Lausanne.
Le Prix à l’Innovation sera reconduit au printemps 2017.

(Communiqué de presse)

Catégories