Evénements

Des étudiants neuchâtelois se mettront en grève pour le climat

«Rien ne sert d’étudier si notre avenir et celui de la planète sur laquelle nous vivons ne sont pas assurés!» C’est habités par ce leitmotiv que des étudiants neuchâtelois comptent se mobiliser vendredi 18 janvier en ville de Neuchâtel.

Cette grève du climat se veut d’ampleur nationale avec des manifestations prévues à Lausanne, Genève, Fribourg ou encore Bienne. Elle fait suite à l’action menée par des centaines d’étudiants alémaniques le 21 décembre dernier à Berne, Bâle, St-Gall et Zurich.


Tous répondaient à l’appel de Greta Thunberg. Cette Suédoise de tout juste 16 ans mène une «grève de l’école pour le climat» tous les vendredis depuis septembre. Elle a réussi à porter son message jusqu’à la COP24, à Katowice (Pologne).

Autonome et apartisan

Ce nouveau mouvement de grève se veut autonome, horizontal et apolitique. Dans le canton, les forces se mobilisent depuis quelques jours. Des rencontres et des séances d’informations sont prévues dans les prochains jours pour donner corps au rassemblement.

Selon nos informations, des représentants des trois lycées cantonaux, ainsi que du Centre professionnel du littoral neuchâtelois (CPLN), de la Haute Ecole pédagogique (HEP) ou encore de l’Université comptent manifester dans la rue.

«Le matin, des cortèges partiront symboliquement de toutes les écoles mobilisées pour rejoindre la place des Halles à Neuchâtel, d’où partira le cortège cantonal à 13 heures», précise le descriptif de la manifestation sur Facebook.

(Source: Arc Info)

Catégories