pratique

Va travailler dehors

Quand le campus est invivable - bons coins et bons conseils

Bibliothèque bondée, tables sales, cafétéria trop bruyante… Ce n’est pas une tâche aisée que de trouver un endroit agréable où travailler sur le campus !
Si tu es muni d’un peu de patience, d’une envie de découvrir de nouveaux lieux dans tes environs et surtout d’une montagne non négligeable de travail que tu n’as pas d’autre choix que de réaliser hors de ce maudit campus, voici un guide des meilleurs endroits pour réviser en dehors de l’université et quelques conseils pour bien y parvenir.

Campus, lieu invivable ! 

Avant toute chose, il faut savoir ce que tu recherches comme environnement. Cherches-tu du calme? De la compagnie ? Avoir certains critères peut aider à limiter tes choix à des lieux que tu apprécies, à éviter les mauvaises surprises et par conséquent te permettre de travailler efficacement. 
Ensuite, définis le type de travail dont il s’agit pour trouver un endroit adapté à la nature de tes activités. Étaler tes innombrables feuilles et classeurs sur les tables partagées d’un petit café risque de t’attirer les foudres de la clientèle! 

Embarras du choix

Ton propre domicile peut s’avérer être le meilleur endroit pour réviser. Tu y seras à l’aise sans risque d’être dérangé. S’il t’es impossible de réviser chez toi, un grand nombre d’autres options se présentent à toi. La maison d’un ami peut aussi faire l’affaire – attention toutefois à ne pas vous déconcentrer réciproquement.
Si tu étudies en ville, nombreux sont les petits cafés où tu peux t’installer avec ton ordinateur ou ta lecture. Cependant, ce genre d’endroit peut se révéler affolé, sans wifi et cher ; car bien souvent il faudra payer une boisson ou un plat pour pouvoir y rester.
L’apprentissage par cœur dans un café peut aussi être difficile faute de calme (les bouchons pour les oreilles peuvent se révéler utiles). Un tel endroit se prête toutefois bien pour les travaux en groupe : convivial mais anonyme, on peut bien y discuter en étant confortablement installé.
Un bon endroit pour travailler seul reste donc la bibliothèque. Quand celle du campus est indisponible, tu peux te tourner vers la bibliothèque communale (plus ou moins grande selon la ville), voire celle du gymnase, qui accepte d’accueillir des étudiants en période de révision. Ces endroits restent néanmoins très prisés et sont par conséquent relativement pleins en fin de semestre.
Si le temps le permet (ou que tu ne crains pas l’humidité), l’extérieur, un parc par exemple, peut être bien aussi. En groupe, seul, il suffit de trouver une table, un banc ou d’amener une couverture.

Réchappés du campus

Nombreux sont donc les lieux autres que l’université où l’on peut réviser. Et grâce à ce petit guide (non exhaustif bien évidemment), tu pourras désormais échapper à un campus bruyant et bondé, profiter pleinement de divers endroits et conseils qui te permettront d’aborder sereinement une situation paraissant invivable au début.