spécial

Douceur du matin ou calme de la nuit?

Il existe deux camps qui s’affrontent depuis la nuit des temps : les couche-tôt et les couche-tard. Choisis le tien : et le plus tôt sera le mieux. 

Être réglé comme un coucou suisse

Le couche-tôt se réveille généralement tôt, même s’il n’a cours que l’après-midi. Il est très organisé et possède un planning fait sur Excel qu’il suit à la lettre : il n’est donc jamais en retard sur aucun des écrits qu’il doit rendre. Comme il aime se lever tôt, il n’aura aucun problème à camper devant la bibliothèque pour te réserver une place. Si tu as besoin d’aide, il sera ton sauveur : toutes ses notes sont minutieusement retranscrites sur ordinateur et il est en avance sur le programme. Ses heures de concentration se situent de 8 heures à 17 heures au plus tard. Mais fais bien attention ! Si tu as besoin de lui, tu ne pourras l’atteindre qu’en début de soirée. Car après 22h, il sera déjà sous la couette.

Amateur de nuit blanche

Le couche-tard est un excellent compagnon de beuverie. Il sera toujours partant pour faire la night jusqu’à pas d’heure, même s’il y a cours le lendemain. Et durant les révisions, tu pourras l’atteindre même tard dans la nuit. Mais le lundi (enfin, s’il arrive à se réveiller), tu le trouveras dans un état second : tête d’enterrement et s’endormant sur ses notes. Il devra alors se faire une cure intensive de café pour retrouver toutes ses couleurs. Il est moins organisé car il s’endort plus facilement en cours. Tu pourras le reconnaître aisément vu qu’il privilégiera une place au fond de la classe pour pouvoir roupiller tranquillement. Par contre, après sa turbo sieste, il sera d’aplomb pour étudier : depuis 18 heures jusqu’à ce que le soleil se lève.

La catégorie hybride

Si malgré ces descriptions, tu ne t’y retrouves pas, tu dois probablement appartenir à la catégorie hybride « mi matinal mi nocturne ». Tu vas dormir tôt mais tu te réveilles tard et vice-versa. Tu changes de camp comme de chemise suivant la période de l’année : pro-matinal durant tes révisions et pro-nocturne (pour la fête) durant le reste de l’année. Tu auras donc deux groupes d’amis bien distincts car je ne t’apprends rien : les matinaux et les nocturnes ne s’apprécient pas. Tu profites des avantages (et des inconvénients aussi) des deux camps. Mais tu profiteras au mieux de tes années d’université. Tu es un vrai veinard !

Quel que soit ton camp, sache que le plus important à l’université n’est pas d’étudier (enfin, quand même un peu) mais de t’amuser et de te faire des amis pour la vie (ou du moins pour le semestre en cours). Tu as peut-être l’impression maintenant que tu es tout le temps submergé de travail, mais pense à ceux qui travaillent à temps plein, pendant que toi, tu fais la sieste au bord d’une piscine…