dossiers

Voyager pas cher

Partir en vacances peut éveiller le goût de l’aventure. Trouver toutes les combines pour rentrer dans le budget, voilà le premier défi. Lorsque tu as le luxe d’être en congé pendant 4 mois par année, oser penser le voyage différemment ouvre la voie aux plus belles expériences. Loin de faire l’inventaire de toutes les astuces pour un voyage à prix réduit, cet article aura pour intérêt de te donner des idées et de te transmettre l’envie de te laisser surprendre.

S’héberger


Au moment de trouver de quoi te loger, de nombreuses options bon marché s’offrent à toi, pauvre étudiant-e en itinérance. Tu connais sans aucun doute les auberges de jeunesses, répandues à travers le monde et facilement accessibles sur le web. Ces lieux de vie mythiques englobent un patchwork de genres et de couleurs. Du vieil abri en ruine muni d’une cuisine insalubre et d’une seule douche pour quatre étages de dortoirs au mini-hôtel presque haut de gamme, il faut bien avouer qu’ils ont toujours une surprise en réserve. Tu ferais bien de vérifier les notes, les commentaires et les services si tu veux te sentir serein. De manière générale cependant : pas de prise de tête, des clients ouverts et sympathiques et un côté underground.

Les auberges, tu connais déjà ? C’est quand même trop cher ? L’une des tendances actuelles retiendra à coup sûr ton attention : le couch surfing, littéralement se déplacer de canapé en canapé. Dormir chez l’habitant fait toujours rêver, mais s’inviter spontanément demande beaucoup de courage. Au moyen de sites ou d’applications téléchargeables sur tout smartphone, il devient possible d’entrer directement en contact avec des personnes prêtes à accueillir du monde. Il va sans dire que ce genre d’hébergement permet de privilégier le contact et la découverte. Par ailleurs, les conseils avisés des locaux sont toujours bons à prendre, que ce soit pour trouver le meilleur endroit où manger ou savoir ce qui vaut la peine d’être exploré dans les environs. Te munir d’un petit cadeau pour montrer ta gratitude fait partie des mœurs qui ajoutent à la qualité de l’échange.

Suivant le type de voyage envisagé, le camping sauvage, en respectant quelques principes, peut s’avérer fort pratique et riche en aventure. Si tu veux traverser des contrées aux paysages à couper le souffle et expérimenter le bivouac, saisis l’occasion. Attention, il est nécessaire de t’informer sur les coutumes, les règles et les dangers dans chaque région que tu traverses. En général, contacter le propriétaire sur place te prévient aussi de toute mauvaise histoire. Et n’oublie pas que tu profites de la générosité de la nature et des autochtones : respecte l’endroit.

Survol des prix bas


Lorsqu’il s’agit de prendre l’avion, jouer malin devient relativement compliqué. Difficile de faire mieux que de trouver des compagnies low cost, passer par un site de comparaison des prix et réserver les billets suffisamment tôt. Et si tu ne te prends pas assez à l’avance, plus trop de choix. Tente les billets last minute, suivant où tu débarques, dormir chez l’habitant sera une question de survie plutôt que de courage. Tu auras la garantie d’un voyage à rebondissements dépourvu d’attentes trop élevées. As-tu déjà entendu le conseil d’éviter de vérifier trop souvent les vols au moment de choisir son billet ? Des pratiques obscures, comme l’IP Tracking ou l’usage de cookies, feraient valser les prix au gré des visites sur les sites des compagnies de transport. Ces méthodes relèveraient plutôt de la fiction (sources : Fédération romande des consommateurs et The Guardian). Il n’en reste pas moins que les charges fluctuent énormément et que d’autres techniques peuvent exister. La prévoyance et la planification en avance sont de mise !

« Der Weg ist das Ziel »


Et si tu privilégiais d’autres moyens de transport ? C’est sûr, suivant l’endroit, rien d’autre que l’avion ne semble donner satisfaction. Pourtant, quand il s’agit de trouver la meilleure manière de se déplacer, le temps et le confort ne sont pas les seuls critères à prendre en compte. Pourquoi ne pas transformer un simple trajet en périple ? La destination devient un objectif et le trajet, l’occasion de saisir les opportunités en cours de route. Beaucoup se sont essayés à l’autostop. Il n’y a pas de honte à profiter de l’essence et du siège des autres, qui ne regretteront certainement pas de s’arrêter pour toi. Pour de longues distances, les conseils d’autres autostoppeurs peuvent notamment être trouvés sur des plateformes collaboratives. Tu y trouves des infos sur la manière de « poucer », des expériences, des commentaires sur les emplacements, etc. Le vélo, le bus ou le train ont également tous des avantages dont il faut profiter. Sans parler du covoiturage, rendu fort populaire par des sites mettant en lien chauffeurs et vadrouilleurs. Les rencontres y sont tantôt agréables, tantôt burlesques, ou totalement louches. Voyager pas cher peut impliquer de repenser sa manière de se déplacer, et en définitive… de voyager.

Tu l’auras compris, la part belle est donnée à la prise de risque et au retroussement de manches. Mais le farniente peut aussi se payer à prix réduit, en profitant des offres all inclusive ou last minute. Peu importe ce que tu préfères, retiens bien ceci : dans tous les cas, Internet est ton ami. En surfant sur les blogs de voyage, en trouvant des comparateurs de prix et des sites qui garantissent les prix les plus bas, ou en entrant en contact avec des habitués ou des locaux. En somme, voyager bon marché a un prix : sacrifier son contrôle total de la situation. L’étudiant moyen s’en moque, il a l’habitude de friser la correctionnelle à la fin des délais et l’approche des examens. Tu en fais très certainement partie. Que c’est beau de ne pas tout prévoir, flâner et attendre l’inattendu. En plus, c’est pas cher !