spacer spacer spacer
spacer
spacer
sondage express

Faut-il limiter l'accès aux études?

OUIPAS TOUTESNON 
nombre de votes: 311
Tous les sondages
spacer
spacer spacer spacer
 
spacer
 
spacer spacer spacer
 
jeudi 24 avril 2014
 
 

Le CV, une affaire d'ossature

Article disponible en allemand ou en italien sur students-careers.ch

Ou comment orienter l'attention du recruteur

un recruteur consacre en moyenne 30 secondes à parcourir une première fois un CV. un laps de temps plus que restreint qui lui suffit pourtant pour se forger une appréciation décisive du candidat. Retour sur quelques astuces afin de surmonter ce premier écueil.

pour attirer l'oeil, un CV doit d'abord respecter quelques règles basiques. La première: plus c'est court, mieux c'est! Au-delà de deux pages, tu risques de diluer les arguments les plus vendeurs dans un amoncellement d'informations diffuses et superflues. pour les jeunes diplômés avec peu d'expérience, il est recommandé de s'en tenir à une seule page. Cet exercice sollicite ton esprit de synthèse pour aller à l'essentiel.

Deuxième règle: soigne la présentation! un bon alignement, un texte aéré et une petite touche personnelle (couleurs ou autre) s'impose. Inutile cependant de composer une oeuvre d'art. Les fautes d'orthographe sont évidemment proscrites.

Enfin, sois cohérent! Il faut choisir une chronologie - standard ou ante-chronologique - et s'y tenir. On ne fait ni bond en arrière ni croisement d'étapes. Et quand une activité est en cours, mieux vaut indiquer «2004 - à ce jour» que laisser un point d'interrogation ou un espace vide. Toute source de confusion est susceptible d'entraîner ton CV vers la pile «poubelle».

Le rubriquage, clé de voûte

Si certaines informations demeurent facultatives, comme la photo ou la situation militaire, d'autres s'avèrent en revanche incontournables. Le CV doit absolument contenir:

  • Le prénom et le nom, et ce même si ces renseignements apparaissent déjà sur la lettre de motivation qui précède le CV.
  • Les coordonnées complètes, précises et lisibles. Note que l'adresse email doit impérativement être sobre et professionnelle. Celle-ci se compose idéalement de ton nom et de ton prénom. Toute déclinaison fantaisiste est à bannir.
  • La situation familiale et l'âge. Cacher ces informations pourrait éveiller la méfiance du recruteur. Certains préféreront que tu indiques ton âge plutôt que ta date de naissance pour s'épargner le calcul.
  • Les données liées à ta formation. S'il s'agit de tes premiers pas dans la vie active, fais apparaître cette rubrique avant celle consacrée aux expériences professionnelles. Mentionne l'intitulé précis de ton diplôme, le nom de l'école, la date d'obtention et les éventuelles mentions afférentes.
  • Les expériences professionnelles. Consacre cette rubrique à tes stages ou emplois à temps partiels réalisés en marge des études. Il s'agit de valoriser les compétences acquises en fonction de l'objectif professionnel. Les petits jobs peuvent éventuellement alimenter une rubrique adjacente du type «Autres expériences professionnelles».
  • Les loisirs. Les mentionner permet aux jeunes diplômés de délivrer des indices sur leur personnalité et de se démarquer des autres candidats. Evite les banalités et mets l'accent sur tes éventuels engagements culturels, associatifs ou encore sportifs susceptibles de mettre en exergue des compétences transversales pertinentes.
  • Les langues maîtrisées doivent figurer en bonne place sur le CV. précise avec justesse ton niveau parlé et écrit et mentionne tes éventuels certificats ou séjours linguistiques.
  • Les compétences informatiques doivent également être précisées. Même si tu ne maîtrises que les logiciels les plus courants, l'ordinateur fait aujourd'hui figure d'outil incontournable dans le monde du travail. Voilà! Il ne te reste plus qu'à ressortir ton CV, à y appliquer ces quelques règles et adieu la case poubelle!

Quid des p'tits trous

une formation abandonnée après trois mois, une année sabbatique, un congé maternité prolongé, un arrêt maladie conséquent? pas de panique! Il suffit de présenter les sinuosités de ton parcours sous un jour positif. Ainsi, un congé sabbatique incarne par exemple l'opportunité d'apprendre une langue, de découvrir une culture ou de se consacrer à un hobby pertinent. S'il s'agit d'enjoliver subtilement ton cheminement, attention toutefois à ne pas te complaire dans le mensonge. Le recruteur ne manquera pas de déceler l'arnaque lors de l'éventuel entretien d'embauche qui s'en suivra.

(12.10.2011)


réagis à cet article

Pour poster un commentaire il est nécessaire de s'identifier
login


spacer spacer
 
spacer
partager:
spacer
   
spacer spacer spacer
   
 
spacer spacer spacer